Mont blanc : A quelle vitesse s’élève le sommet ?

Chamonix / Mont-Blanc/20 Juin 2014.

Jean-Francois Buoncristiani (Université de Bourgone-CNRS Biogéosciences) et Jean-Louis Mugnier (CNRS IsTERRE Grenoble) ont installés la première mesure GPS sur les rochers qui affleurement sous le sommet du Mont-Blanc. Cette première mesure, effectuée sur les rochers situés une cinquantaine de mètre sous le sommet du Mont-Blanc permettra de connaître la vitesse à laquelle le mont-blanc s’élève. Ce point devra être a nouveau mesuré dans plusieurs années afin de connaître le déplacement du sommet, les mouvements recherché étant de l’ordre du millimètre.

Publicités

Ecole de Terrain L1 Sciences de la Terre

Ecole de terrain de fin d’année pour les Licences 1ère année en sciences de la Terre de l’Université de Dijon. Au programme : études géomorphologiques, sédimentologiques et tectoniques dans le Jura.

Ecole de Terrain L3 Sciences de la Terre Avril 2014

Ecole de terrain de fin d’année pour les Licences 3eme année en sciences de la Terre de Dijon. Au programme : études environnementales dans le Morvan et sédimentologie de faciès dans le Jura.

Publication : sedimentary Geology

Sortie du papier sur le creusement des vallée tunnel durant l’Ordovicien

en tete papier sed geol maroc edouard

Edouard Ravier, Jean-François Buoncristiani, Michel Guiraud , John Menzies , Sylvain Clerc , Bastien Goupy , Eric Portier 2014. Porewater pressure control on subglacial soft sediment remobilization and tunnel valley formation : A case study from the Alnif tunnel valley (Morocco). Sedimentary Geology 304, 71-95.

Field trip au Maroc 2014 – projet ANR SeqStrat-Ice

Février 2014, une mission de terrain dans le sud du Maroc a été organisée dans le cadre du projet de recherche SeqStrat-Ice: « Les glaciations du passé: leçons pour un modèle de stratigraphie séquentielle dédié aux systèmes glaciaires ». Réunissant 19 chercheurs ce fieldtrip avait pour objectif d’établir in situ une synthèse des premiers résultats du projet.

Financé par l’ANR (2012-2016) le projet ANR SeqStrat-Ice est un consortium de recherche entre 4 Unités de recherche académique (l’Institut de Physique du Globe de Strasbourg; Biogéosciences, Dijon; Géosystèmes, Lille, l’université d’El Jadida) et  l’IFP-Energies Nouvelles. Ce projet est réalisé en étroite collaboration avec l’université Chouaib Doukkali d’El Jadida (partenariat avec Mohamed El Houicha) .

Ecole de Terrain L3 Sciences de la Terre Oct 2013 : Sédimentologie

Ecole de terrain de sédimentologie pour les Licences 3eme année en sciences de la Terre de Dijon. Au programme sédimentologie de faciès dans différents environnements : fluviatiles, glaciaire, marins entre la Côte d’Or et le Jura.

Mission Cachemire Novembre 2012

Novembre 2012, vallée du cachemire, l’objectif de cette mission est de définir l’aléa sismique sur cette région située au niveau de la zone de collision entre l’Inde et l’Asie. Deux approches vont permettre d’amener une réponse. La première, consiste a installer des GPS permettant de mesurer les vitesses de déplacement de la plaque indienne. La seconde à laquelle je participe, étudie la récurrence des séismes sur le long terme en creusant une tranchée sismique au niveau d’une faille.

Article grand angle le bien public 10/01/2013

Article BP cachemire 2013

Ce diaporama nécessite JavaScript.