Publication : Nature Scientific Report

Sortie de notre article portant sur l’impact du réchauffement climatique dans le massif du mont-blanc sur l’évolution du débit des rivière : The impact of climate change and glacier mass loss on the hydrology in the Mont-Blanc massif

A cause du réchauffement climatique, le massif du Mont-Blanc va connaitre une forte augmentation des températures estivales au cours du XXIe siècle. Pour la première fois sur cette région, nous avons modélisé l’évolution des débits de l’Arve en fonction du retrait des glaciers et du réchauffement climatique. D’ici 2100, selon le scénario RCP8.5 (scénario à fortes émissions), le débit hivernal de l’Arve reste faible mais devrait augmenter de 80 % par rapport au début du siècle. En revanche, la saison estivale, qui est actuellement la période de débit la plus importante, sera marquée par une diminution du débit d’environ 40 %. Ces changements sont presque similaires selon un scénario avec un réchauffement plus faible (RCP4.5) et sont principalement dus au recul des glaciers. Ces changements auront des répercussions importantes en aval sur la quantité et la qualité de l’eau, en améliorant la production hydroélectrique, l’agriculture, la sylviculture, le tourisme et les écosystèmes aquatiques.

Laurent, L., Buoncristiani, J.F., Pohl, B., Zekollari, H., Farinotti, D., Huss, M., Mugnier J.L. & Pergaud J. The impact of climate change and glacier mass loss on the hydrology in the Mont-Blanc massif. Sci Rep 10, 10420 (2020). https://doi.org/10.1038/s41598-020-67379-7

 

Mont Blanc massif: natural ice cave in the Bossons glacier at the mouth of a subglacial stream.

River Time Lapse

Un time-lapse réalisé à partir des images Google Earth, montrant la migration des méandres de la rivière Ucayali (Pérou).

 

Un time-lapse réalisé à partir des images Google Earth, montrant l’avulsion d’un méandre sur le Rio Madre di Dios (Pérou).

 

 

Un time-lapse réalisé à partir des images Google Earth, montrant la migration des barres sableuses et des chenaux sur le cours du Brahmapoutre  (Bangladesh, India).

Un time-lapse réalisé à partir des images Google Earth, montrant la migration des barres sableuses et des chenaux sur le cours mont du Brahmapoutre  ( India).

 

Virtual Geology

Découvrez « Virtual geology »

 

Virtual Geology est nouveau moyen de découvrir la géologie sur terrain, grace a une immersion dans des visites virtuel à 360° sur le terrain, enrichies de contenus interactifs.

 

Article : Réchauffement climatique sur le mont Blanc : le nombre de jours de gels va s’effondrer d’ici 2100

Publications d’un article sur The Conversation, concernant nos résultats sur les projections climatique sur le Mont-Blanc.

Mission Talèfre 2016

Des résultats récemment publiés dans la revue Nature Scientific Report montrent clairement une forte tendance à la baisse du nombre de jours de gel durant le XXIe siècle sur le massif du Mont-Blanc. Les effets se feront surtout ressentir à partir des années 2050, et seront majeurs en haute altitude, entraînant alors une diminution de 45 % à 50 % du nombre de jours de gel par rapport à aujourd’hui.

La suite …. 

 

 

Notre travail repris dans Geo

Publication : Nature Scientific Report

Sortie de notre article portant sur le réchauffement climatique sur le massif du mont-blanc : Le réchauffement climatique va entrainer une énorme diminution du nombre de jours de gel sur le Mont Blanc

Les conséquences du changement climatique sont déjà bien visibles dans les Alpes, mais qu’en sera-t-il à la fin du siècle ? Une équipe de chercheurs des universités de Bourgogne et de Franche Comté a mené une nouvelle étude sur le massif du Mont Blanc, en utilisant les projections climatiques les plus récentes et des méthodes statistiques avancées, afin de déterminer l’évolution des températures jusqu’en 2100. Les résultats montrent clairement une tendance à la baisse du nombre de jours de gel durant le 21èmesiècle. En haute altitude, les effets seront particulièrement prononcés à partir du milieu du 21èmesiècle, entrainant alors une diminution de 45 à 50 % du nombre de jours de gel par rapport à aujourd’hui.

 

 

 

Le communiqué de presse

 

Benjamin Pohl, Daniel Joly, Julien Pergaud, Jean-François Buoncristiani, Paul Soare et Alexandre Berger 2019. Huge decrease of frost frequency in the Mont-Blanc Massif under climate change. Nature Scientific Report 9, Article number: 4919

 

Articles de Presse

 

Unknown.png Article Le Bien Public 

Unknown-1 Article L’Est Républicain

 

 

 

Exposition Photo

Exposition de deux de mes photos dans le cadre de l’exposition photo « Impacts Homme-Nature » présentée sur les grilles du jardin Darcy en plein centre ville de Dijon, jusqu’au 23 novembre 2018.

Les témoins des glaciations anciennes au Marocexposition DARCY-001 copie

Dans l’Anti Atlas (sud du Maroc) on observe des grandes surfaces montrant des cannelures, ces structures correspondent aux traces laissées par les glaciers qui recouvraient la Terre il y a 440 millions d’année. Ce travail a été réalisé dans le cadre du projet ANR SEQSTRAT ICEvisant à mieux comprendre l’histoire de cette grande glaciation Ordovicienne et à définir les facteurs permettant à la Terre de basculer dans une grande période glaciaire appelé « Ice-House ».

Mesure de la vitesse de croissance du relief dans le massif du Mont-Blanc exposition DARCY-002 copie

Dans le massif du Mont-Blanc, nous avons calculé l’altitude du plus haut sommet rocheux, le Mont-Blanc de Courmayeur, grâce à un GPS différentiel fixé sur le rocher durant 36 heures. Une prochaine mesure sera réalisée en 2020 afin de déterminer précisément la vitesse de croissance du sommet du Mont-Blanc de Courmayeur. Cette expérience a été réalisé dans le cadre du projet ANR VIP-MONT BLANC ayant permis de comprendre l’impact des glaciers sur le l’évolution de l’altitude du sommet du Mont-Blanc.

Cryo-carbonates Bossons Alpes

Photos de cryo-carbonates découvert au front du glaciers de Bossons (Mont-Blanc, Alpes, France). Ces cryo-carbonates permettent d’enregistrer une phase de retrait glaciaire important su l’optimum climatique Holocène, il y a environs 6000 ans (voir notre article)

 

Si vous trouvez des structures similaires au front des glaciers merci de me contacter.

Invitation -Débat

Dans le cadre des Ecrans du planetarium à Dijon, je suis invité de 07 Décembre 2017, suite à la projection du film :  « La glace et le ciel » de Luc Jacquet (2015, 1h 29min), Claude Lorius, Michel Papineschi.

Au programme : réponses au questions du publics concernant les glaciers dans le monde et l’impact du réchauffement climatique

La-glace-et-le-ciel