Mission Talère 2016

Le Mont-blanc a t-il toujours connu autant de glaciers?

Suite au réchauffement climatique les glaciers du massif du mont-blanc sont en forte diminution. Mais depuis la fin de dernière grande glaciation, il y a environ 10 000 ans, les glaciers du massif du Mont Blanc ont-t-il été fréquemment moins important qu’aujourd’hui ?

Publication : Spectrochimica Acta Part B: Atomic Spectroscopy

Publication du papier sur l’utilisation de la LIBS afin de déterminer les roches volcanique en Islande.

In situ Laser Induced Breakdown Spectroscopy as a tool to discriminate volcanic rocks and magmatic series, Iceland

roux et al 2015

Highlights

•Portable LIBS applied to field geology
•Fast semi-quantitative geochemical analysis of volcanic rocks and magmatic series
•Discriminant analysis and statistical treatments for LIBS compositional data

Abstract

This study evaluates the potentialities of a lab-made pLIBS (portable Laser-Induced Breakdown Spectroscopy) to sort volcanic rocks belonging to various magmatic series. An in-situ chemical analysis of 19 atomic lines, including Al, Ba, Ca, Cr, Cu, Fe, Mg, Mn, Na, Si, Sr and Ti, from 21 sampled rocks was performed during a field exploration in Iceland. Iceland was chosen both for the various typologies of volcanic rocks and the rugged conditions in the field in order to test the sturdiness of the pLIPS. Elemental compositions were also measured using laboratory ICP-AES measurements on the same samples. Based on these latter results, which can be used to identify three different groups of volcanic rocks, a classification model was built in order to sort pLIBS data and to categorize unknown samples. Using a reliable statistical scheme applied to LIBS compositional data, the classification capability of the pLIBS system is clearly demonstrated (90–100% success rate). Although this prototype does not provide quantitative measurements, its use should be of particular interest for future geological field investigations.

Mont blanc : A quelle vitesse s’élève le sommet ?

Chamonix / Mont-Blanc/20 Juin 2014.

Jean-Francois Buoncristiani (Université de Bourgone-CNRS Biogéosciences) et Jean-Louis Mugnier (CNRS IsTERRE Grenoble) ont installés la première mesure GPS sur les rochers qui affleurement sous le sommet du Mont-Blanc. Cette première mesure, effectuée sur les rochers situés une cinquantaine de mètre sous le sommet du Mont-Blanc permettra de connaître la vitesse à laquelle le mont-blanc s’élève. Ce point devra être a nouveau mesuré dans plusieurs années afin de connaître le déplacement du sommet, les mouvements recherché étant de l’ordre du millimètre.

Revue de Presse : Le mont blanc prend de l’altitude

Revue de presse des articles publiés dans différents médias internationaux suite à la publication de notre article : The Bossons glacier protects Europe’s summit from erosion, dans la revue EPSL.

nature_logo

blq-blocks_grey_alpha

actualite-news-environnement

rai

logo

BP

INSU

JSL

the conservation

Sans titre

Sans titre

logo

2286545015

EJU.tv

logo-tech

El Comercio Peru

logo india

logo

logo ps

Interviews pour Nature News : Mont Blanc growing with help from glaciers

Nature News publie un article suite à une interview portant sur nos travaux réalisés sur le relief du massif du mont-Blanc qui viennent d’être publiés dans EPSL

Olive Heffernan. 2013. Mont Blanc growing with help from glaciers Nature doi:10.1038/nature.2013.13357

nature view comment on EPSL

Ref  : Godon, C. et al. Earth Planet. Sci. Lett. http://dx.doi.org/10.1016/j.epsl.2013.05.018 (2013).

Publication :

S0012821X

Sortie du papier sur l’étude du relief du mont-blanc : Godon C., Mugnier JL., Fallourd R., Paquette JL., Pohl A., et Buoncristiani JF.2013. The Bossons glacier protects Europe’s summit from erosion. Earth and Planetary Science Letters, in press

Cet article est en ligne 

Highlights

  • Nous déterminons l’efficacité de l’érosion dans un bassin versant glaciaire.
  • Source des sédiments est déduite sur de critères macroscopiques et sur des datations U-Pb sur zircons.
  • Le transport glaciaire ne se mélange  les sédiments  supraglaciaire et sous-glaciaires.
  • L’érosion sous-glaciaire est inférieure à l’érosion dans les zones non glaciaires.
  • Il n’y a pas d’érosion sous glace froide, les glaciers de protéger donc le relief.
  • We determine the erosion efficiency in a glaciated watershed.
  • Sediment source is inferred from macroscopic criteria and U–Pb dating on zircons.
  • The glacial transport does not mix the supraglacial and the subglacial sediments.
  • The subglacial erosion is lower than the erosion in the non-glaciated areas around.
  • There is no erosion beneath cold ice meaning that the glaciers protect the relief

sortie L3 2013-13

Mission Chamonix Juillet 2012

  • Maintenance des stations mesurant le déplacements par GPS situées sur le glacier d’Argentière et le glacier des Bossons; et de la station mesurant sur le torrent des Bossons : la turbidité, la températures, la conductivité et le débits. Les premiers résultats montrent  une fonte du glacier des Bossons plus importante (10 cm/jour) qu’en 2011 (8,6 cm /jour). Conséquence : une déstabilisation importante des stations GPS mesurant les déplacements des glaciers.
  • Préparation d’un seuil sur le torrent de la Creusette pour la mise en place d’une nouvelle station devant le glacier des Bossons.

Ce diaporama nécessite JavaScript.