Mont blanc : A quelle vitesse s’élève le sommet ?

Chamonix / Mont-Blanc/20 Juin 2014.

Jean-Francois Buoncristiani (Université de Bourgone-CNRS Biogéosciences) et Jean-Louis Mugnier (CNRS IsTERRE Grenoble) ont installés la première mesure GPS sur les rochers qui affleurement sous le sommet du Mont-Blanc. Cette première mesure, effectuée sur les rochers situés une cinquantaine de mètre sous le sommet du Mont-Blanc permettra de connaître la vitesse à laquelle le mont-blanc s’élève. Ce point devra être a nouveau mesuré dans plusieurs années afin de connaître le déplacement du sommet, les mouvements recherché étant de l’ordre du millimètre.

Publicités

Field trip au Maroc 2014 – projet ANR SeqStrat-Ice

Février 2014, une mission de terrain dans le sud du Maroc a été organisée dans le cadre du projet de recherche SeqStrat-Ice: « Les glaciations du passé: leçons pour un modèle de stratigraphie séquentielle dédié aux systèmes glaciaires ». Réunissant 19 chercheurs ce fieldtrip avait pour objectif d’établir in situ une synthèse des premiers résultats du projet.

Financé par l’ANR (2012-2016) le projet ANR SeqStrat-Ice est un consortium de recherche entre 4 Unités de recherche académique (l’Institut de Physique du Globe de Strasbourg; Biogéosciences, Dijon; Géosystèmes, Lille, l’université d’El Jadida) et  l’IFP-Energies Nouvelles. Ce projet est réalisé en étroite collaboration avec l’université Chouaib Doukkali d’El Jadida (partenariat avec Mohamed El Houicha) .