Exposition – MOUVEMENT, la science prend son élan

A découvrir ma photo du Mont-Blanc et des mesures DGPS

GPS au mont blanc-18

Dans l’Exposition MOUVEMENT, la science prend son élan

du  08 Février au Jeudi 23 Mars 2017

à l’Athèneum – Univeristé de Bourgogne.

Une exposition proposée par la Mission Culture Scientifique (MCS) – Pôle culture de l’UB

Publicités

Mont blanc : A quelle vitesse s’élève le sommet ?

Chamonix / Mont-Blanc/20 Juin 2014.

Jean-Francois Buoncristiani (Université de Bourgone-CNRS Biogéosciences) et Jean-Louis Mugnier (CNRS IsTERRE Grenoble) ont installés la première mesure GPS sur les rochers qui affleurement sous le sommet du Mont-Blanc. Cette première mesure, effectuée sur les rochers situés une cinquantaine de mètre sous le sommet du Mont-Blanc permettra de connaître la vitesse à laquelle le mont-blanc s’élève. Ce point devra être a nouveau mesuré dans plusieurs années afin de connaître le déplacement du sommet, les mouvements recherché étant de l’ordre du millimètre.

Mission Cachemire Novembre 2012

Novembre 2012, vallée du cachemire, l’objectif de cette mission est de définir l’aléa sismique sur cette région située au niveau de la zone de collision entre l’Inde et l’Asie. Deux approches vont permettre d’amener une réponse. La première, consiste a installer des GPS permettant de mesurer les vitesses de déplacement de la plaque indienne. La seconde à laquelle je participe, étudie la récurrence des séismes sur le long terme en creusant une tranchée sismique au niveau d’une faille.

Article grand angle le bien public 10/01/2013

Article BP cachemire 2013

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nouveau monitoring sur le glacier des Bossons

Le 18 Mai 2011

Pour la première fois dans les Alpes et dans le cadre du programme de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR ERD-ALPS) en cours dans le massif du Mont-Blanc, nous avons mis en place un monitoring complet du glacier des Bossons. Ainsi, nous avons effectués l’installation d’un GPS différentiel dans la glace et d’un corner réflecteur radar, afin de mesurer les vitesses d’écoulement du glacier des Bossons. Puis une série de capteurs permettant d’enregistrer les débits et les paramètres physico-chimiques des eaux de fontes a été disposé sur le torrent de la Creusette.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette étude a pour but d’analyser les relations entre la fonte des glaciers, les vitesses d’écoulements du glacier et les vitesses d’érosion du Mont-Blanc afin de comprendre la topographie des Alpes.