Publication : Climate of the Past

Premiers résultats des modélisations climatiques sur la glaciation Ordovicienne. En collaboration avec le CEA et l’IPGP

climate past

Abstract. The Ordovician is a particular Period during Earth History highlighted by abundant evidence for continental-size polar ice-sheets. Modelling studies published so far require a sharp CO2 drawdown to initiate this glaciation. They mostly used non-dynamic slab mixed-layer ocean models. Here, we use a general circulation model with coupled components for ocean, atmosphere and sea ice to examine the response of Ordovician climate to changes in CO2 and paleogeography. We conduct experiments for a wide range of CO2 (from 16 to 2 times the preindustrial atmospheric CO2 level (PAL)) and for two continental configurations (at 470 Ma and at 450 Ma) mimicking the Middle and the Late Ordovician conditions. We find that the temperature–CO2 relationship is highly non-linear when ocean dynamics is taken into account. Two climatic modes are simulated as radiative forcing decreases. For high CO2 concentrations (≥ 12 PAL at 470 Ma and ≥ 8 PAL at 450 Ma), a relative hot climate with no sea ice characterises the warm mode. When CO2 is decreased to 8 PAL and 6 PAL at 470 and 450 Ma, a tipping-point is crossed and climate abruptly enters a runaway icehouse leading to a cold mode marked by the extension of the sea ice cover down to the mid-latitudes. At 450 Ma, the transition from the warm to the cold mode is reached for a decrease in atmospheric CO2from 8 to 6 PAL and induces a ~ 9 °C global cooling. We show that the tipping-point is due to the existence of a quasi-oceanic Northern Hemisphere, which in turn induces a minimum in oceanic heat transport located around 40° N. The peculiar shape of the oceanic heat transport in the Northern Hemisphere explains the potential existence of the warm and of the cold climatic modes. This major climatic instability potentially brings a new explanation to the sudden Late Ordovician Hirnantian glacial pulse that does not require any large CO2drawdown.

Pohl, A., Donnadieu, Y., Le Hir, G., Buoncristiani, J.-F., and Vennin, E. 2014. Effect of the Ordovician paleogeography on the (in)stability of the climate, Clim. Past Discuss., 10, 2767-2804, doi:10.5194/cpd-10-2767-2014

L3BG: Ecole de terrain dans le Jura 2014

Novembre 2014 – Ecole de terrain de géologie pour les Licences 3eme année en sciences de Biologie Géologie de Dijon. Au programme sédimentologie, géomorphologie, hydrogéologie et paléontologie dans le Jura.

Publication: Sedimentology

Sortie du papier portant sur les critères de différenciation entre le dépôts sous-glaciaires et les dépôts proglaciaires.

article sedimentology

Ravier, E., Buoncristiani, JF., Clerc, S., Guiraud, M., Menzies, J., Portier, E. (2014), Sedimentological and deformational criteria for discriminating subglaciofluvial deposits from subaqueous ice-contact fan deposits: A Pleistocene example (Ireland). Sedimentology. doi: 10.1111/sed.12111

 

 

Publication : sedimentary Geology

Sortie du papier sur le creusement des vallée tunnel durant l’Ordovicien

en tete papier sed geol maroc edouard

Edouard Ravier, Jean-François Buoncristiani, Michel Guiraud , John Menzies , Sylvain Clerc , Bastien Goupy , Eric Portier 2014. Porewater pressure control on subglacial soft sediment remobilization and tunnel valley formation : A case study from the Alnif tunnel valley (Morocco). Sedimentary Geology 304, 71-95.

Field trip au Maroc 2014 – projet ANR SeqStrat-Ice

Février 2014, une mission de terrain dans le sud du Maroc a été organisée dans le cadre du projet de recherche SeqStrat-Ice: « Les glaciations du passé: leçons pour un modèle de stratigraphie séquentielle dédié aux systèmes glaciaires ». Réunissant 19 chercheurs ce fieldtrip avait pour objectif d’établir in situ une synthèse des premiers résultats du projet.

Financé par l’ANR (2012-2016) le projet ANR SeqStrat-Ice est un consortium de recherche entre 4 Unités de recherche académique (l’Institut de Physique du Globe de Strasbourg; Biogéosciences, Dijon; Géosystèmes, Lille, l’université d’El Jadida) et  l’IFP-Energies Nouvelles. Ce projet est réalisé en étroite collaboration avec l’université Chouaib Doukkali d’El Jadida (partenariat avec Mohamed El Houicha) .

Revue de Presse : Le mont blanc prend de l’altitude

Revue de presse des articles publiés dans différents médias internationaux suite à la publication de notre article : The Bossons glacier protects Europe’s summit from erosion, dans la revue EPSL.

nature_logo

blq-blocks_grey_alpha

actualite-news-environnement

rai

logo

BP

INSU

JSL

the conservation

Sans titre

Sans titre

logo

2286545015

EJU.tv

logo-tech

El Comercio Peru

logo india

logo

logo ps

France Inter : Emission le temps d’un bivouac « Glaciers un jour, glaciers toujours ? »

logo inter

Vendredi 26 Juillet 2013 invité sur France Inter à l’émission de Daniel Fievet : Le temps d’un bivouac sur les des glaciers.

Glaciers un jour, glaciers toujours ?

maroc-janvier-2009_1-1-800x600Les glaciers évoluent au cours du temps. Ils gagnent ou perdent du volume, avancent ou reculent. Ils façonnent le paysage. Ils provoquent l’érosion des montagnes, ou au contraire en les protégent.Pour les comprendre, les géologues vont jusque dans le désert du Sahara, sur la trace des glaciers disparus.

Avec Madeleine Griselin et Jean-François Buoncristiani, géologues

Réécouter le podcast de l’emission 

Ecole de Terrain L3 Sciences de la Terre.

Ecole de terrain de fin d’année pour les Licences 3eme année en sciences de la Terre de Dijon. Au programme : sédimentologie, études environnementales, pétrographie, tectonique et géomorphologie entre la Côte d’Or et la Haute Savoie.

Mission Maroc Décembre 2012

Une nouvelle mission au Maroc dans l’Anti-Atlas marocain sur les dépôts glaciaires Ordoviciens permettant la reconnaissance et l’échantillonnage des structures de déformations sous-glaciaires.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mission Cachemire Novembre 2012

Novembre 2012, vallée du cachemire, l’objectif de cette mission est de définir l’aléa sismique sur cette région située au niveau de la zone de collision entre l’Inde et l’Asie. Deux approches vont permettre d’amener une réponse. La première, consiste a installer des GPS permettant de mesurer les vitesses de déplacement de la plaque indienne. La seconde à laquelle je participe, étudie la récurrence des séismes sur le long terme en creusant une tranchée sismique au niveau d’une faille.

Article grand angle le bien public 10/01/2013

Article BP cachemire 2013

Ce diaporama nécessite JavaScript.